Fin des premiers essais cliniques de vaccins contre le coronavirus sur des humains en Russie

La Russie a annoncé mercredi 15 juillet avoir achevé de premiers essais cliniques d’un vaccin contre le coronavirus testé sur des humains.

« Le premier groupe de volontaires participant aux essais cliniques du vaccin contre le coronavirus, menés par le ministère russe de la Défense et le centre national de recherche en épidémiologie et microbiologie N.F Gamalei, a terminé sa participation et a quitté l’hôpital », a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Le groupes de volontaires, composé de 18 personnes, a entamé les tests cliniques du vaccin début juin, das le but de vérifier la sécurité du vaccin et la tolérance de l’organisme humain à ses composants, souligne le ministère.

Les 18 volontaires ont, avant leur sortie d’hôpital, subi un examen de contrôle et passé un test sanguin pour étudier le développement d’une réponse immunitaire, précise la même source, ajoutant que ces tests ont démonté l’innocuité et la bonne tolérance du vaccin.

Le vaccin a été testé pendant 28 jours où les signes vitaux des volontaires ont été normaux, avec aucun effet indésirable grave ou complications, relève le ministère, ajoutant que le groupe était sous surveillance constante de médecins spécialistes de l’hôpital clinique militaire principal N.N. Burdenko.

Le groupe de volontaires, composé principalement de militaires mais aussi de civils, devra retourner à l’hôpital au 42ème jour après la vaccination pour subir un examen médical final et un diagnostic, précise la même source.

Le ministre russe de la Défense, Sergei Shoigu, avait déclaré le 30 juin que les recherches sur un nouveau vaccin contre le coronavirus devraient être achevées fin juillet.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here