Observatoire africain des migrations: Dernière ligne droite

De g. à d: Mohamed Arrouchi et Amira El Fadil

Les préparatifs pour le lancement de l’Observatoire africain des migrations qu’abrite le Maroc ont été au centre d’une réunion, vendredi 14 février 2020  au siège de l’Union Africaine (UA) à Addis-Abeba.

Faisant suite à l’adoption par le 33ème  Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (9-11 février 2020) des statuts et structures de l’Observatoire, cette réunion a eu lieu entre la commissaire aux Affaires sociales de l’Union africaine (UA), Amira El Fadil, et l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’UA et de la  CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

Lors de cette réunion, l’accent a été mis sur les moyens à même de doter l’Observatoire d’une expertise de haut niveau et par là même, apporter une plus grande valeur ajoutée à l’action africaine commune dans le domaine de la migration et ce, conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI, Leader de l’Afrique sur la question de la migration.

L’Observatoire africain des migrations est une institution de l’UA articulée autour d’une triple fonction de compréhension, d’anticipation et d’action dont les activités, de nature technique et opérationnelle, permettront de générer une meilleure connaissance du phénomène migratoire.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here