Un jeune marocain vient d’être arrêté à Fès pour « dénonciation calomnieuse »

- Publicité -

Le Service préfectoral de la police judiciaire de Fès a ouvert, lundi, une enquête sous la supervision du parquet compétent, contre un élève âgé de 18 ans, pour son implication présumée dans une affaire de dénonciation d’un crime fictif tout en sachant qu’il n’a pas eu lieu.

Le mis en cause avait contacté, jeudi après-midi, la salle de commandement et de coordination de la préfecture de police de Fès prétendant que deux bombes explosives se trouvaient au domicile d’une personne situé au quartier « Labita », indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), soulignant que les services de sécurité avaient réagi avec sérieux à cet appel téléphonique et avaient ouvert une enquête minutieuse qui a révélé qu’il s’agissait d’une fausse déclaration et d’un crime fictif.

Le mis en cause a été placé en garde vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de ces actes criminels ainsi que leurs motivations, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here