La presse marocaine écrite face à ses défis: le CNP se saisit de la question

Younes Moujahid, président du CNP
- Publicité -

La mission du Conseil National de la Presse (CNP) démarre sur les chapeaux de roues. Le CNP, présidé par Youness Moujahid, organise les 29 et 30 novembre 2019 à Bayt Assahafa à Tanger, un colloque international sous le thème: «La Refonte du Journalisme: Comment les systèmes d’éthique et de responsabilité des médias doivent-ils s’adapter?».

Cette rencontre, la première du genre  au Maroc, verra la participation de responsables des conseils de presse de Belgique, d’Irlande, du Canada, du Bénin et du Maroc ainsi que d’experts nationaux et étrangers. Ce rendez-vous traitera de plusieurs questions relatives au rôle et la responsabilité des médias, les bonnes pratiques journalistiques et le respect de la vie privée, ainsi que la situation, le statut et les droits des journalistes au Maroc.

La déontologie au cœur des préoccupations 

La nécessité de respecter la déontologie journalistique est une préoccupation majeure pour le CNP. Dans ce cadre, le Conseil, via sa Commission de la déontologie que préside Mohamed Selhami, a organisé le 15 novembre 2019 à Casablanca, une conférence de présentation de la «Charte de déontologie du journalisme». Modérée par Noureddine Miftah, président de la Commission de l’entreprise de presse et de la mise à niveau du secteur au sein du CNP, cette rencontre a connu la participation de plusieurs responsables d’entreprises de presse, experts et académiciens.

Parmi les idées phares retenues lors de cette rencontre, celle formulée par les intervenants Abdelouhab Errami, Jamila Essayouri et le professeur Ali Karimi, respectivement professeur-chercheur à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) à Rabat, avocate et présidente de l’Association «Adala» et professeur à la Faculté de Droit de Casablanca. Les intervenants, ont appelé à élargir le concept d’éthique journalistique, outre la poursuite de la lutte contre certaines pratiques anti-déontologiques, comme les Fake New, qui nuisent à l’image de la presse marocaine.  Sur ce point précis, le président du Conseil National de la Presse, Younes Moujahid, a promis de sévir contre les supports médiatiques qui se livrent à une course au sensationnel, au détriment de la crédibilité.

Voici, par ailleurs, le programme du colloque de Tanger organisé les 29 et 30 novembre 2019, par le CNP:

  • Vendredi 29 novembre 2019

15h: Ouverture des travaux

15h30: Atelier1 «Rôle des Conseils de presse dans un système de responsabilité des médias»

16h20: Atelier 2 «Médias en ligne, médias sociaux et convergence: Nouveaux défis à l’ère du numérique»

  • Samedi 30 Novembre 2019

10h: Atelier1 «Droits à la liberté de la presse et au respect de la vie  privée : Mise en balance de l’intérêt public».

11h: Atelier2 «L’avenir du journalisme: Promouvoir de bonnes  pratiques journalistiques et les bonnes normes – Statut professionnel des journalistes, leurs droits et obligations»

12h 30: Fin des travaux et recommandations

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here