L’Arabie Saoudite permet aux femmes de devenir militaires

- Publicité -

L’Arabie saoudite a ouvert, jeudi, la porte de la fonction militaires aux femmes dans le cadre des actions du royaume visant l’autonomisation de la gent féminine conformément à la « Vision 2030 ».

D’après l’annonce du ministère saoudien de la Défense, les femmes qualifiées peuvent désormais postuler à des postes dans l’armée aux grades de soldat de première classe, de caporal, de sergent et de sergent-chef au sein des forces terrestres, aériennes, maritimes, de la défense aérienne, des services des missiles stratégiques et des services médicaux.

Il s’agit d’une première dans les quatre branches de l’armée saoudienne et qui constitue, selon les médias locaux, « une nouvelle forme d’autonomosation dans le chemin de réformes en Arabie saoudite ». En 2017, la femme saoudienne s’était engagée dans les rangs des services de la sûreté publique, notamment les services de lutte contre les stupéfiants, les services pénitentiaires, les investigations criminelles comme l’enquête, l’interrogatoire et le contrôle, outre les services de douane et le gardiennage dans les marchés et les hôpitaux publics et privés. Ces fonctions s’ajoutent au travail de la femme saoudienne aux différents départements du ministère de l’Intérieur.

La présence de la gent féminine s’est récemment renforcée dans la vie publique à travers sa participation aux différents domaines économiques et sociaux, dans le cadre des efforts de l’Arabie saoudite d’autonomiser la femme conformément à la Vision 2030 visant à augmenter le taux d’emploi des femmes de 22% à 30%.

A rappeler qu’en septembre 2017, le Roi Salman Ben Abdulaziz Al Saoud a pris la décision d’autoriser les femmes saoudiennes à conduire, laquelle décision a été perçue comme un changement fondamental dans la politique de réforme du royaume.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here