BAD : L’Africa Investment Forum présenté à Casablanca

- Publicité -

La Banque Africaine de développement  (BAD) a organisé, à Casablanca, une présentation de l’«Africa Investment Forum 2019», en partenariat avec Africa50 et la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD). Cette rencontre avait pour objectif de mobiliser les investisseurs publics et privés, afin de mettre en place un pipeline de projets solvables, en amont de la 2ème édition de l’Africa Investment Forum qui se tiendra, en novembre prochain, à Johannesbourg.  Casablanca était la première étape d’un roadshow régional qui conduira une délégation de haut niveau de la BAD, pour visiter les pays d’Afrique du Nord.

Selon Leila Farah Mokaddem, représentante de la BAD pour le Maroc, l’Africa Investment Forum (AIF) est né de l’ambition de transformer le formidable potentiel du Continent en croissance, avec de meilleures conditions de vie pour les Africains. Ce forum est  devenu une véritable plateforme transactionnelle, avec des intentions d’investissement exprimées, d’une valeur totale de 38 milliards de dollars, lors de la 1ère édition organisée en novembre 2018 à Johannesbourg. 

En tant que plateforme d’investissement dédiée aux infrastructures en Afrique, les objectifs de l’Africa Investment Forum sont en adéquation avec les priorités d’Africa50. L’an dernier, le Forum a permis de concrétiser des étapes importantes pour plusieurs de ses projets clés, en présence des gouvernements et des divers partenaires du projet. 

Pour la BERD, qui a beaucoup capitalisé sur l’expérience de la BAD afin de mieux servir le secteur privé, la participation à l’AIF, cette année, va être stratégique  et s’inscrit totalement dans le partenariat au plus haut niveau des deux institutions.

Le partenariat entre le Maroc et la BAD, qui dure depuis près d’un demi-siècle, compte près de 170 projets et programmes, pour un engagement financier de quelque 10 milliards de dollars américains. Ces financements, dont plus de 80% sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, dont l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture et le développement social.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here