La rencontre Kim-Trump marque l’histoire…

This picture taken on June 30, 2019 and released by North Korea's official Korean Central News Agency (KCNA) on July 1, 2019 shows North Korea's leader Kim Jong Un (R) standing with US President Donald Trump north of the Military Demarcation Line that divides North and South Korea, in the Joint Security Area (JSA) of Panmunjom in the Demilitarized zone (DMZ). (Photo by KCNA VIA KNS / KCNA VIA KNS / AFP) / South Korea OUT / REPUBLIC OF KOREA OUT ---EDITORS NOTE--- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO/KCNA VIA KNS" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS / THIS PICTURE WAS MADE AVAILABLE BY A THIRD PARTY. AFP CAN NOT INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, LOCATION, DATE AND CONTENT OF THIS IMAGE --- /
- Publicité -

Le président américain Donald Trump vient de rencontrer le dirigeant suprême de la Corée du Nord Kim Jong-Un ans la Zone démilitarisée (DMZ) ce dimanche.

La Corée du Nord a qualifié lundi « d’historique » et « extraordinaire » cette rencontre. Les deux leaders sont tombés d’accord pour « reprendre et poursuivre des discussions productives afin de parvenir à une nouvelle avancée dans la dénucléarisation de la péninsule coréenne », a annoncé l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Après une invitation lancée samedi par Trump sur Twitter alors qu’il se trouvait au sommet du G20 à Osaka (Japon), les deux hommes se sont rencontrés à Panmunjom, dans la bande de territoire qui sépare les deux Corées depuis la fin de la guerre dans la péninsule en 1953. MM. Kim et Trump se sont serré la main par dessus les dalles en béton hautes de quelques centimètres qui marquent la limite entre les deux pays. Puis Donald Trump a fait avec M. Kim quelques pas en territoire nord-coréen. Il est devenu le premier président des Etats-Unis à fouler le sol de la Corée du Nord.

« La poignée de main qu’ont échangée les dirigeants suprêmes de la RPDC et des Etats-Unis à Panmunjom », le village où a été signée la trêve en 1953, est « un événement historique », a relevé KCNA, utilisant l’acronyme du nom officiel de la Corée du Nord, République populaire démocratique de Corée. Cette troisième rencontre Kim-Trump est intervenue alors que les négociations entre Washington et Pyonyang sur le programme nucléaire de la Corée du Nord étaient au point mort.

Trump a déclaré après la rencontre de dimanche que M. Kim et lui avaient décidé que des réunions de travail sur la question de l’arsenal de la Corée du Nord auraient lieu dans les prochaines semaines. Selon KCNA, MM. Kim et Trump ont discuté de « questions d’intérêt mutuel qui étaient devenues des obstacles pour la résolution de ces problèmes ».

Les deux dirigeants « se sont mis d’accord pour rester en contact étroit dans l’avenir », a encore indiqué l’agence officielle nord-coréenne.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here