Nigéria: des dizaines de morts dans un attentat

REUTERS/Ola Lanre
- Publicité -

Une trentaine de personnes au moins sont mortes et plus de 40 ont été blessées dans le nord-est du Nigeria dans un triple attentat-suicide portant la marque de Boko Haram et représentant l’attaque la plus meurtrière perpétrée par le groupe jihadiste depuis des mois dans cette région, ont rapporté lundi les secours.

Selon un bilan qui pourrait encore évoluer, 30 personnes au moins ont été tuées lorsque trois kamikazes ont fait exploser leurs charges à proximité d’un local où s’étaient massés des supporters de football dimanche soir à Konduga, à une quarantaine de kilomètre de Maiduguri, capitale de l’Etat du Borno.

A ces 30 morts s’ajoutent « plus de 40 blessés », a indiqué à l’AFP Usman Kachalla, le chef des services de secours d’urgence du Borno, affirmant que le nombre de victimes aurait pu être moindre si les secours avaient eu un accès plus rapide à Konduga.

« Le manque d’infrastructures médicales appropriées pour gérer ce genre d’urgence et le temps passé à obtenir l’autorisation [de l’armée, ndlr] de se rendre [sur les lieux] depuis Maiduguri a contribué à ce lourd bilan », a expliqué M. Kachalla.

Le triple attentat a eu lieu vers 21H00 (18H00 GMT). Selon Ali Hassan, un chef de milice de la ville, le propriétaire du centre où étaient massés des fans de football et l’un des trois kamikazes « se sont violemment disputés », puis « le kamikaze s’est fait exploser ». Les deux autres ont alors eux aussi déclenché leurs charges en dehors du centre, près d’une échoppe de thé.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here