Salon Maghrébin du Livre 2018: Oujda réinvente l’universel

- Publicité -

Une conférence de presse à eu lieu lundi 8 octobre 2018 à Casablanca, pour présenter les nouveautés du Salon Maghrébin du Livre dont la deuxième édition se tient à Oujda، du 18 au 21 octobre 2018.

Dans son allocution introductive, Mohamed Mbarki, Directeur Général de l’Agence de l’Oriental et président du Salon Maghrébin du Livre « Lettres du Maghreb », a tenu à remercier le ministère de la Culture, l’Union professionnelles des Éditeurs du Maroc, les autorités locales de la ville d’Oujda ainsi que l’Ambassade de France au Maroc entre autres intervenants, pour leur soutien à cette manifestation culturelle.

Un Salon à la hauteur des aspirations

Pour sa part, le Secrétaire Général du ministère de la Culture a exprimé l’engagement du département qu’il représente, à accompagner tout ce qui se rapporte à la Culture au Maroc, notamment dans une ville comme Oujda. Dans la même veine, le Président du Salon Maghrébin du Livre, Mohamed Mbarki, a rappelé que la ville d’Oujda, devenue capitale de la Culture Arabe depuis 2018, jouit d’un intérêt particulier de la part de SM le Roi Mohammed VI.

S’agissant du thème choisi pour la deuxième édition du Salon Maghrébin du Livre à savoir: « reinventons l’universel » , Mohamed Mbarki à souligné qu’il n’a pas été fortuit. Mbarki à expliqué que dans un monde en perpétuel changement, réinventer l’universel est inévitable.

De son côté، Idriss Khrouz Commissaire du Salon, a annoncé que cette manifestation permettra de débattre autour de plusieurs thématiques, autour d’un seul objectif, celui de repenser et renforcer les éléments qui unissent l’humanité.  Pour sa part, Jalal Hakmaoui, Commissaire du Salon Maghrébin du Livre, a mis en relief l’urgence de reinventer et repenser l’universel, dans un contexte régional, continental et mondial particulier. « Le Salon Maghrébin du Livre d’Oujda est un Salon d’avant-garde », a affirmé Hakmaoui. Il a annoncé, en outre,  la participation d’acteurs culturels issus de divers pays (Cuba, Egypte, Algérie…), qui seront appelés à partager leurs experiences.  Abdelkader Retani a quant à lui, annoncé l’organisation d’un café littéraire parallèlement à la tenue du Salon Maghrébin du Livre. Retnani a également appelé participant et visiteurs à être nombreux à prendre part à cet événement.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here