Infertilité : MAPA appelle à une prise en charge des traitements

- Publicité -

Placer la problématique de l’infertilité parmi les priorités des responsables et faire bénéficier les couples infertiles de leur droit à l’assurance maladie est l’une des recommandations de la Journée organisée, dernièrement, sur les difficultés rencontrées par les couples inféconds.

L’article 31 de la Constitution marocaine a fait de l’accès aux soins et de la protection de la santé un droit constitutionnel. Et pourtant, pour les patients infertiles, les traitements ne sont toujours pas accessibles au Maroc. En l’absence d’une vraie stratégie nationale pour la prise en charge de l’infertilité et la prévention de la stérilité, la prise en charge de l’infertilité peut s’avérer longue et très coûteuse. Rares sont les villes marocaines qui disposent d’ailleurs de structures offrant des services de procréation médicalement assistée (PMA). Beaucoup de couples inféconds ont du mal à accéder à ces services et se voient obligés de faire de longs voyages pour rejoindre les villes disposant de ces structures.

Le sujet a été au centre des discussions de la quatrième édition de la Conférence nationale sur l’infertilité, une manifestation organisée dernièrement à Casablanca par l’Association marocaine des aspirants à la maternité et à la paternité (MAPA). Placée sous le thème de «La cherté des médicaments et traitements de l’infertilité. Quel rôle incombe aux autorités compétentes pour garantir la prise en charge des couples inféconds au Maroc?», cette rencontre a passé en revue les nombreuses difficultés que rencontrent les couples souffrant d’infertilité, laquelle n’est toujours pas considérée comme une pathologie à part entière. Ce qui constitue, selon les membres de l’association MAPA, un problème majeur aux couples infertiles qui ne peuvent pas bénéficier d’une prise en charge remboursée par les Caisses d’assurance maladie.

La rencontre était l’occasion pour la présidente de la MAPA, Aziza Ghallam, d’expliquer la situation ainsi que les souffrances des couples atteints d’infertilité au Maroc. Elle a également appelé à placer cette problématique parmi les priorités des autorités compétentes et à faire bénéficier les couples infertiles de leur droit à l’assurance maladie et à l’accès aux soins, ainsi qu’à la couverture des frais y afférents.

Créé avec l’ambition de répondre aux besoins des couples aspirant à la maternité et à la paternité, l’Association MAPA a, il y a près de deux ans, dressé un bilan détaillé de la situation des couples atteints d’infertilité au Maroc. Dans ce cadre, elle a identifié un certain nombre de revendications qu’elle a réunies dans un mémorandum basé sur une étude minutieuse de la situation des couples en situation d’infertilité.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here