Crise du Golfe : Le secrétaire d’Etat américain joue au réconciliateur

- Publicité -
Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson est arrivé ce mercredi 12 juillet 2017  à Jeddah en Arabie saoudite pour rencontrer ses homologues du quartet anti-Qatar, poursuivant une difficile médiation dans cette crise diplomatique inédite dans le Golfe.  
Tillerson s’est déjà rendu dans le cadre de sa tournée à Doha et à Koweït, un autre médiateur dans la brouille diplomatique qui oppose l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte au Qatar à propos du soutien aux groupes extrémistes et des liens avec l’Iran. La veille à Doha, le Qatar et les Etats-Unis ont annoncé la signature d’un accord sur la « lutte contre le financement du terrorisme », une tentative de répondre aux accusations des adversaires de Doha. Mais cet accord a été aussitôt jugé « insuffisant » pour un début de règlement de la crise par le quartet anti-Qatar, qui voit également d’un mauvais oeil les liens de Doha avec l’Iran. 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here