DGSN : Plus de 8.000 suspects arrêtés

Les services de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) ont arrêté 8.162 personnes pour divers crimes et délits, durant la période allant du 10 au 30 décembre 2016 et ce, dans le cadre des opérations intensives effectuées pour lutter contre les différentes formes de criminalité. Selon la DGSN, 5.237 personnes ont été interpellées en flagrant délit d’actes criminels et 2.925 faisaient l’objet d’avis de recherche pour des affaires de violence, de préjudice aux propriétés et aux mœurs publics, de trafic de drogue et de criminalité économique et financière.
Ces opérations ciblées, visant la lutte contre le crime avec violence et l’arrestation des personnes recherchées, ont concerné, dans une première phase, les préfectures de police de Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Fès, Meknès et Agadir et, dans une 2ème étape, les préfectures de police d’Oujda, Tétouan, Laâyoune, Settat et Béni-Mellal, alors que les 3ème et 4ème étapes ont concerné les villes d’Errachidia, Ouarzazate, Taza, El Jadida, Dakhla, Ouazzane, Larache, Ksar El kébir, Sidi Slimane, Souk El Arbaâ, Sidi Yahya et Assilah.
Les interventions effectuées dans le cadre de ces opérations ont permis la saisie de 757 couteaux de différentes formes, 707 kg de haschich, 6,763 kg de cocaïne, 771 g d’héroïne et 37.719 comprimés psychotropes, ainsi que 85 voitures, 157 motocycles et 473 téléphones mobiles. Ces opérations, auxquelles ont participé les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), les services décentralisés de la police judiciaire et la sécurité publique, s’inscrivent dans le cadre du plan de travail intégré de la DGSN pour lutter contre toutes les formes du crime.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here