Festival : Laâyoune en fête

- Publicité -

La 1ère édition du festival «Wennibik, la paix par la diversité» a lieu, du 19 au 22 janvier courant, à Laâyoune, à l’initiative de l’association Racines, avec au programme comportant diverses activités artistiques et culturelles.
Le festival Wennibik (bienvenue en langue hassanie) clôt un programme de formation professionnelle baptisé «Le Son du Sud», lancé par «Racines» en janvier 2016, sur les métiers de la régie technique et de la méthodologie d’élaboration des projets culturels et de gestion administrative, au profit des jeunes de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Dans le cadre du programme «Le Son du Sud», organisé en collaboration avec le ministère de la Culture et le ministère de la Jeunesse et des Sports et avec le soutien de la Fondation Phosboucraa, un groupe d’une trentaine de bénéficiaires ont participé aux sessions de formation mensuelles, en provenance de Laâyoune, Smara, Tarfaya et Boujdour. Parallèlement, un projet de résidence artistique a réuni, pendant six mois, le chanteur et compositeur Mohammed Bahri (alias Barry) et son groupe, ainsi que des musiciens hassanis, en préparation d’un album de fusion et d’une tournée artistique. Ainsi, la 1ère édition du festival «Wennibik, la paix par la diversité», sera l’occasion pour les stagiaires, qui assureront les aspects organisationnels et techniques, de mettre en pratique les connaissances acquises tout au long des sessions de formation.
Au programme de ce festival, figurent des conférences sur «la diversité et le développement» et «le rôle de la diversité dans la paix sociale», des soirées de poésie hassanie, des concerts, du théâtre de rue, du graffiti, des spectacles de sports urbains, une exposition de photos et du théâtre.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here